Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de third Un blog de Jeux vidéos macho-mégalo-intello

Test: Mindjack sur XBOX 360

Third

**Regarde sa montre**

- Qu'est-ce qu'il fout merde ! Ah oui, excusez-moi le Third positif devait venir pour m'aider à parler de ce titre et je ne sais pas... je l'attends. Ah enfin te voilà, assieds-toi, on va pouvoir commencer, c'est pour quoi ce papier?

- Ahem... Mindjack est un jeu vidéo en 3D. Il a des armes avec lesquelles on tire sur des ennemis. Il a une histoire qui se termine à la fin du titre...

- Hey mais attends ! Tu t'en vas? et les aspects positifs alors?

- C'est fait ! j'me casse !

Image

Woah, je veux dire, woah... Ce jeu est tout bonnement incroyable. Vous restez sur le cul tellement ce jeu vous impressionne. Non sérieux, vous vous demandez sans cesse comment c'est possible.
Car avec un titre comme celui-ci, il faut être clair dès le départ.
Mindjack est...

Complètement...

Totalement...

Absolument...

Indubitablement...

MAUVAIS !!!

Et si vous n'êtes pas convaincus je vous explique pourquoi !

Image
C'est vraiment dégueulasse et déprimant !

Bon première chose qui va vous frapper c'est à quel point les graphismes sont horribles. Non mais vraiment horribles hein. Bon j'ai dit que Duke Nukem était moche et sans vie mais croyez-moi, celui-ci est bien pire et je ne suis pas du genre à en rajouter sur les graphismes mais là c'est vraiment dégueulasse. La modélisation est moche, les couleurs sont ternes, il n'y a aucune variété dans les décors ni dans les ennemis. On dirait que le personnage principal a de la moquette sur la tête à la place de ses cheveux et la nana censée avoir la vingtaine donne l'impression d'approcher de la cinquantaine, non sérieux c'est laid à ce point ! Bon évidemment je ne vais pas m'arrêter à ça, alors poursuivons. Parlons un peu scénario.

Image
A croire qu'il n'y avait que le gris dans la palette des graphistes. Heureusement que je rageais sur les graphismes vous me direz comme ça je pensais moins aux affreux dialogues.

Je serais bien incapable de vous parler du scénario de Mindjack et de ses personnages vu l'absence d'impact que chacun d'entre eux a eu sur moi. Alors procédons par pseudonyme, il y a le héros qui s'appelle... hum... Je ne sais plus, pour nous rappeler qu'il s'agit du mec gentil de l'histoire appelons-le Phallus, excellent moyen mnémotechnique. Ensuite, il y a la nana de l'histoire que nous renommerons par commodité Vagin, désolé mais c'est vraiment le seul facteur intéressant de ces personnages que j'ai pu écarter de leur personnalité. L'histoire commence ainsi. Phallus travaille pour une agence de... euh... Une agence qui s'occupe de... euh... quelque chose. Il doit donc arrêter une activiste hackeuse qui doit rencontrer un contact et il s'agit de Vagin évidemment. Une fois au point de rendez-vous, un gars de l'agence dit à Phallus de ne pas intervenir mais les connections entre les deux neurones de Phallus ne s'étant pas faites, il intervient et brise le cou(lol) du contact dont on n'apprendra le rôle à aucun moment du jeu et Phallus arrête Vagin mais sur ce l'armée attaque ... pour... on ne sait quelle raison et Phallus et Vagin décide de s'enfuir l'un dans l'autre euh je veux dire ensemble. Je voulais dire ensemble !

Image
Phallus, Vagin et Judas !

Vous aurez du mal à tenir le compte des choses qui ne vont pas dans ce scénario ou qu'on ne vous explique pas, il reste une perle mais elle est tellement énorme que je la garde pour la fin. Le jeu est un Cover Base Shooter (Shoot à la troisième personne avec mécanique de couverture contre les murs, ouf plus rapide en anglais quand même). L'originalité de Mindjack dans son gameplay vient du "Mindhacking" on peut quitter son corps et aller dans le corps d'un autre, on peut également rallier des unités ennemis blessés pour les faire combattre de notre coté. Bon sur le papier ça ne semble pas mal, n'est-ce pas ? Donc je blesse des ennemis et laisse la main à l'IA pour soit contrôler mon perso, soit contrôler les unités que je domine par l'esprit.

Ah ah ah ah ah !

Vous savez quoi ? Cette IA est certainement une des pires que j'ai jamais vu dans aucun jeu de ma connaissance et vous êtes en train de me dire que vous basez tout le jeu sur cette dernière ? J'ai vu des ennemis coincés par des éléments de décors, j'ai vu des soldats lance roquettes s'exploser tout seul, j'ai vu des soldats tirer sur les murs, j'ai vu un boss tirer sur le sol devant moi sans m'attaquer. J'avais l'impression de débarquer au milieu d'un cirque de foire. Quand vous mourrez vous quittez votre corps mais pouvez vous réincarner dans celui de votre collègue. Si les deux personnages sont blessés, c'est Game Over mais vous êtes quand même éjecté de votre corps ET DEVEZ VOUS SAISIR D'UN AUTRE CORPS POUR AVOIR VOTRE GAME OVER. La Cover est totalement bâclé et il n'est pas rare de se retrouver face à un angle mort et de ne pouvoir viser personne de notre cachette. Le système de visée est bancal et il n'est pas rare de tirer dans un mur car rien n'est indiqué sur le curseur de visée. De plus vous avez les balles restantes indiquées directement sur le haut du fusil ce qui fait que parfois vous ne voyez même pas sur quoi vous tirez !

Image
Ce que vous faites là est inutile ! Vous croyez qu'on vous met un boss pour vous battre contre lui ? Allez plutôt faire des allers-retours pour trouver un lance-roquettes et au trot !


Attendez je n'ai pas fini ! Les boss sont les plus débiles que j'ai jamais affrontés. En fait vous n'attaquez quasiment jamais les boss directement. Non, vous affrontez tous les soldats qui vont poper autour. Vous savez, ceux que vous n'arrêtez pas de buter DANS TOUT CE PUTAIN DE JEU. Ensuite vous choper des munitions de lance roquette et balancez les 2 roquettes dans le boss en question ( c'est souvent ce schéma) . Avant d'attendre que d'autres soldats popent et recommencez. Je ne sais pas, ça vous parait fun? il y avait aussi ces putains de Ninja policiers (!!!) qui balancaient des grenade flash et fuyaient sans cesse. Je suis resté UNE HEURE à essayer de buter ces putains de branleurs et vous savez quoi? Il ne fallait pas bouger en fait. C'est exact la meilleure méthode consiste à rester où on est dans l'allée principale et à les plomber quand ils passent.

Putain de ta *** de ***

Image
On peut se saisir des civils pour combattre mais l'IA est tellement à chier qu'il vaut mieux éviter !

Attendez, attendez j'ai encore du stock ! Le plus ridicule est bien sûr votre ami qui vous trahit (totale surprise). Appelons-le Judas ! Il suffit de rester derrière une couverture et d'aligner les headshots à la mitrailleuse. Ça ne paraitrait pas si nulle...
si je ne lui avais pas collé 10 chargeurs de AK dans la tête !
Putain je lui ai mis dedans de quoi remplir au moins 10 fois sa boite crânienne. Whoah, je dis juste Whoah. Incroyable.
Et vous savez quoi? Ce n'est même pas encore le pire. Nope. Le pire est cet élément de scénario. Vous allez comprendre. Bon déjà le jeu d'acteurs est à jeter par la fenêtre et le jeu se finit sur un Cliffhanger comme si quelqu'un voulait voir une suite à une telle horreur mais surtout il y a un "plothole" de taille mais tellement énorme que ça en est incroyable. Mettez-vous donc en situation ! Vous êtes à environ trois heures de jeu. Vous avez "Mindhacker" des dizaines et des dizaines de soldats et voici donc le dialogue.

Image
Le Mindhack est la base du jeu et ce qui est censée faire son originalité. Complètement raté !


VAGIN

- Avez-vous entendu parler de Mindhack, agent Phallus ?

PHALLUS

- Mindwave? Oui, on se répète aujourd'hui ma belle?

VAGIN

- Pas Mindwave, Mindhack ! Contrôle total d'un être sur un autre.

PHALLUS

- Et c'est possible ?

VAGIN

- D'après ces fichiers secrets, ils peuvent apparemment le faire avant même que vous vous en rendiez compte.

Image

QUOI ?

Non mais attend là...

QUOI ?

Qu'est ce qu'on est en train de faire là depuis trois heures? Comment ils ne peuvent pas être au courant d'un truc que je fais à la chaine depuis tout à l'heure avec ces mêmes persos?
C'est fou...

Dingue...

Excusez-moi une seconde...

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!

Hum... Ca va mieux !

Même une rédaction de primaire ne ferait pas une telle erreur de cheminement !

Ce scénario est juste une insulte complète et totale à votre intelligence. Une horreur vidéoludique sans nom et certainement un des pires jeux des consoles récentes, éloignez-vous aussi loin que vous pourrez. Le Third Positif n'a rien à dire sur ce titre car il n'y a rien à dire c'est un ratage, une débilité et une perte de temps désagréable du début à la fin. Tain, même dans Dead or Alive Extreme 2 j'ai du avouer qu'une ou deux épreuves avaient peut-être au fond un semblant d'intérêt mais là je n'ai rien, juste rien.

0.25/5

0.25 point car la boite du jeu fait actuellement un excellent presse-livre pour mon exemplaire de Twilight.

Ah oui et c'est un jeu Square Enix !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires

Form D Offerings 25/07/2017 14:42

Thank you so much for sharing this great blog. Keep it up.hologram stickers are available here on printinggood.